LES SPORTS UNIVERSITAIRES

UN MODE DE VIE

UN PROJET SOLIDE

Le sport universitaire est un mode de vie. Il tient une place prépondérante dans la vie de chaque américain. Les chaînes sportives (ESPN) sont nombreuses à retransmettre les matchs quel que soit le sport et il n’est pas surprenant de voir des stades pouvant accueillir jusqu’à 100,000 personnes.Consulter les palmarès des sports universitaires sur ESPN-U la chaîne spécialisée dans le «College sport«.

Le nombre de sports par université dépend essentiellement de sa taille et de sa division.

Pour chaque sport, l’université met à disposition des budgets très conséquents, des bourses que les coaches utilisent pour recruter leurs futures stars. Ce système de bourse au mérite est idéal pour les sportives européennes.

Anna-S-Agency vous offre un service de qualité pour le tennis, le hockey sur gazon et l’athlétisme proposés par les universités.

Anna S Agency vous propose un service de grande qualité et vous aide à construire un projet au plus proche de vos besoins sportifs et académiques. Le sport universitaire est un succès international. Tous les plus grands athlètes américains et internationaux sont passés par les championnats universitaires aux États-Unis avant de devenir professionnel, ou de participer aux Jeux Olympiques.

Quelques exemples

  • Julie Coin, TENNIS, Clemson University
  • Joana Costa, ATHLÉTISME, Clemson University, a participé aux JO de RIO 2016
  • Daniela Nina Bercek, TENNIS, UCLA et Duke University

Sports universitaires, réalisez votre sport études aux États-Unis

UN MODE DE VIE

Le sport universitaire est un mode de vie. Le sport universitaire tient une place prépondérante dans la vie de chaque américain. Les chaînes sportives (ESPN) sont nombreuses à retransmettre les matchs quel que soit le sport et il n’est pas surprenant de voir des stades pouvant accueillir jusqu’à 100,000 personnes. Consulter les palmarès des sports universitaires sur ESPN-U la chaine spécialisé dans le «College sport«.

Le nombre de sports par université dépend essentiellement de sa taille et de sa division.

Pour chaque sport, l’université met à disposition des budgets très conséquents, des bourses que les coaches utilisent pour recruter leurs futures stars. Ce système de bourse au mérite est idéal pour les sportives européennes.

Anna-S-Agency vous offre un service de qualité pour le tennis, le hockey sur gazon et l’athlétisme.

UN PROJET SOLIDE

Anna S Agency vous propose un service de grande qualité et vous aide à construire un projet au plus proche de vos besoins sportifs et académiques. Le sport universitaire est un succès international. Tous les plus grands athlètes américains et internationaux sont passés par les championnats universitaires aux États-Unis avant de devenir professionnel, ou de participer aux Jeux Olympiques.

Quelques exemples

  • Julie Coin, TENNIS, Clemson University
  • Joana Costa, ATHLÉTISME, Clemson University, a participé aux JO de RIO 2016
  • Daniela Nina Bercek, TENNIS, UCLA et Duke University

Sports universitaires, réalisez votre sport études aux États-Unis

LES DIVISIONS SPORTIVES

Les universités qui appartiennent à cette division sont les plus importantes en terme de fréquentation et sont souvent les plus connues. Les installations sportives des universités NCAA-I sont de loin les meilleures des Etats-Unis. C’est également la division la plus compétitive dans le domaine académique. Les conditions d’admission y sont donc très élevées.

Les championnats NCAA-II sont moins disputés que ceux de division I. Cependant, les universités qui tiennent le haut de l’affiche rivalisent avec les universités de NCAA-1. Les conditions d’admission y sont généralement plus souples et peuvent convenir parfaitement pour des sportifs européens.

C’est la plus basse division NCAA. Malheureusement, les universités NCAA-III ne peuvent offrir de bourses sportives aux sportifs, mais proposent cependant de très bonnes bourses aux étudiants les plus méritants. A noter que certaines universités NCAA-III comptent parmi les meilleures universités des Etats-Unis d’un point de vue scolaire (MIT, Carnegie-Mellon, Chicago). Si vous privilégiez les critères académiques à ceux sportifs, cette division est faite pour vous.

Cette division comprend des universités de petites tailles (5000 étudiants ou moins). Le petit nombre d’étudiants par classe permet de très bonnes conditions de travail car les professeurs sont d’une manière générale plus accessibles. A noter que les meilleurs programmes universitaires de la NAIA ont un niveau sportif comparable à celui NCAA-I.

La durée des études dans ces universités n’est que de 2 ans. L’athlète pourra intégrer par la suite l’une des 4 autres divisions : la NCAA-I, la NCAA-II, la NCAA-III et la NAIA. Les Junior College sont les plus souples en ce qui concerne les critères d’admission. Ils sont généralement les mieux adaptés à ceux qui veulent dans un premier temps découvrirles Etats-Unis, se mettre à niveau, ou récupérer un certain nombre de crédits facilement.

LES SPORTS

Le tennis

Environ 1 000 universités offrent des bourses d’études pour les joueurs et joueuses de tennis. Ces universités se répartissent en plusieurs groupes et divisions.

Les divisions en tennis

Les universités qui appartiennent à cette division ont une fréquentation qui dépasse les 15 000 étudiants. Les classes ont un effectif beaucoup plus important que dans les autres types d’université. Le travail personnel est privilégié. Ce type d’université offre un large choix de disciplines ; les activités sur le campus sont diverses et nombreuses (matchs de football américain, fraternités, concerts…). C’est la division la plus compétitive dans le domaine sportif. Le coach dispose de 8 bourses pour les filles. Les conditions d’admission sont très sélectives.

Le nombre d’étudiants oscille entre 3 000 et 15 000. Le championnat de la NCAA division II est moins relevé qu’en division I. Néanmoins, les universités qui tiennent le haut de l’affiche en division II rivalisent avec les universités de division I. Le coach dispose de 6 bourses pour les filles. Les conditions d’admission sont plus souples qu’en division I.

Les universités qui font parties de cette division ne peuvent offrir de bourses aux sportifs. Néanmoins, ces universités sont classées parmi les meilleures d’un point de vue scolaire.

Il n’existe qu’une division en NAIA. Les universités sont généralement de petites tailles (3 000 étudiants ou moins). Le petit nombre d’étudiants par classe permet de très bonnes conditions de travail (un enseignement à dimension humaine). Les professeurs sont disponibles et à l’écoute des étudiants. L’étudiant n’est pas anonyme : il est reconnu pour ses talents académiques et sportifs. Les universités en NAIA offrent des programmes sportifs et académiques qui peuvent varier de l’excellence au médiocre : d’où la nécessité d’un choix judicieux et réfléchi. Le coach dispose de 5 bourses pour les garçons et pour les filles a partager. Les meilleurs programmes universitaires de la NAIA ont un niveau sportif comparable à celui de la NCAA division II.

La durée des études dans ces universités n’est que de 2 ans. L’athlète pourra intégrer par la suite une université en NCAA ou en NAIA. Elles offrent plus de souplesse en ce qui concerne les critères d’admission.

Le hockey

Une centaine d’universités offrent des bourses d’études pour les hockeyeuses. Le hockey sur gazon est un sport exclusivement féminin en ce qui concerne l’octroi de bourses. Ces universités se répartissent en plusieurs groupes et divisions.

Les divisions en Hockey sur gazon

Les universités qui appartiennent à cette division ont une fréquentation qui dépasse les 15 000 étudiants. Les classes ont un effectif beaucoup plus important que dans les autres types d’université. Le travail personnel est privilégié. Ce type d’université offre un large choix de disciplines ; les activités sur le campus sont diverses et nombreuses (matchs de football américain, fraternités, concerts…). C’est la division la plus compétitive dans le domaine sportif. Le coach dispose de 12 bourses pour les filles. Les conditions d’admission sont très sélectives.

Le nombre d’étudiants oscille entre 3 000 et 15 000. Le championnat de la NCAA division II est moins relevé qu’en division I. Néanmoins, les universités qui tiennent le haut de l’affiche en division II rivalisent avec les universités de division I. Le coach dispose de 6.3 bourses pour les filles. Les conditions d’admission sont plus souples qu’en division I.

Les universités qui font parties de cette division ne peuvent offrir de bourses aux sportifs. Néanmoins, ces universités sont classées parmi les meilleures d’un point de vue scolaire.

Il n’existe pas de hockey sur gazon en NAIA.

La durée des études dans ces universités n’est que de 2 ans. L’athlète pourra intégrer par la suite une université en NCAA ou en NAIA. Elles offrent plus de souplesse en ce qui concerne les critères d’admission.

L’athlétisme

Environ 1 000 universités offrent des bourses d’études pour athlètes. Ces universités se répartissent en plusieurs groupes et divisions.

Les divisions en athlétisme

Les universités qui appartiennent à cette division ont une fréquentation qui dépasse les 15 000 étudiants. Les classes ont un effectif beaucoup plus important que dans les autres types d’université. Le travail personnel est privilégié. Ce type d’université offre un large choix de disciplines ; les activités sur le campus sont diverses et nombreuses (matchs de football américain, fraternités, concerts…). C’est la division la plus compétitive dans le domaine sportif. Le coach dispose de 18 bourses pour les filles. Les conditions d’admission sont très sélectives.

Le nombre d’étudiants oscille entre 3 000 et 15 000. Le championnat de la NCAA division II est moins relevé qu’en division I. Néanmoins, les universités qui tiennent le haut de l’affiche en division II rivalisent avec les universités de division I. Le coach dispose de 12,6 bourses pour les filles. Les conditions d’admission sont plus souples qu’en division I.

Les universités qui font parties de cette division ne peuvent offrir de bourses aux sportifs. Néanmoins, ces universités sont classées parmi les meilleures d’un point de vue scolaire.

Il n’existe qu’une division en NAIA. Les universités sont généralement de petites tailles (3 000 étudiants ou moins). Le petit nombre d’étudiants par classe permet de très bonnes conditions de travail (un enseignement à dimension humaine). Les professeurs sont disponibles et à l’écoute des étudiants. L’étudiant n’est pas anonyme : il est reconnu pour ses talents académiques et sportifs. .Les universités en NAIA offrent des programmes sportifs et académiques qui peuvent varier de l’excellence au médiocre : d’où la nécessité d’un choix judicieux et réfléchi. Le coach dispose de 17 bourses pour les garçons et pour les filles. Les meilleurs programmes universitaires de la NAIA ont un niveau sportif comparable à celui de la NCAA division II.

La durée des études dans ces universités n’est que de 2 ans. L’athlète pourra intégrer par la suite une université en NCAA ou en NAIA. Elles offrent plus de souplesse en ce qui concerne les critères d’admission.

Palmarès

Voir le palmarès des universités US en Athlétisme.

La journée type

La journée type d’une «student-athlete» est très encadrée, le rythme assure le bon mix entre sport et études.

AM (matin)

  • 6h30-7h : Réveil
  • 7h30 : Préparation physique
  • 9h : Petit-déjeuner
  • 10h-13h : Cours ou temps libre

PM (Après-midi)

  • 13h30 : Déjeuner
  • 14h30-17h30 : Entraînement
  • 18h : Dîner
  • 18h30 : Devoirs ou temps libre
  • 22h30-23h30 : Coucher

LES INFRASTRUCTURES

Dans les universités américaines, le sport est un élément important de la vie étudiante. Le sport aux USA est une vitrine, un moyen de se distinguer des autres grandes universités. En effet, si la compétition sur le plan académique est réelle, sur le plan sportif elle l’est tout autant.

Pour nourrir cette compétition, les universités investissent massivement dans le recrutement et dans les équipements sportifs. Les universités américaines possèdent donc des infrastructures très importantes dignes des meilleures ligues françaises. De manière générale, chaque école possède des infrastructures mises à disposition des sportifs et maintenues régulièrement grâce aux ressources financières venant de la télétransmission des épreuves de football américain, basket-ball et base-ball.

Les infrastructures sont généralement d’excellente qualité :

Stades et terrains régulièrement rénovés, salles de gym, salles de musculation avec les appareils dernier cris, piscines de compétition (25 ou 50 mètres), salles de kiné et de massage, bains d’eau glacée pour des séances de cryogénie permettant aux sportives de récupérer plus vite après des efforts intenses ou des blessures, salles de vidéo et de conférence.

Chaque université possède en général les différentes installations d’entraînement et de compétition pour une multitude de sport dont les principaux : tennis, athlétisme, hockey sur gazon, foot, volley, basket, football américain, baseball…